Choco-locate

Le logiciel iPhone Choco-locate et le site web permettent aux internautes de suivre leur consommation de chocolat, d'évaluer et de commenter en fonction de leurs préférences.

http://ar-ra1011.cmf-fmc.ca/fr/index.php/media_centre/video/113
Les enfants de la Bolduc

Projet commémorant le 70e anniversaire du décès de La Bolduc qui repense la manière de concevoir l’archivage en ligne et en  diffusion mobile en invitant le public à participer au dialogue.

http://ar-ra1011.cmf-fmc.ca/fr/index.php/media_centre/video/203
Odd Society Online

Jeu en ligne multijoueurs (MMO) où la coopération est à l’honneur pour combattre des ennemis et pour construire un nouveau monde fantaisiste hautement stylisé.

http://ar-ra1011.cmf-fmc.ca/fr/index.php/media_centre/video/123

Volet expérimental

Le volet expérimental favorise la création de contenus interactifs destinés aux médias numériques ainsi que d’applications logicielles avant-gardistes. Les projets financés dans le cadre de ce programme doivent être développés à des fins commerciales pour l’industrie canadienne des médias ou à des fins d’utilisation publique par des Canadiens. Les projets peuvent être soutenus à l’étape du développement, de la production et de la mise en marché.

Le financement est attribué à la suite d’un processus de sélection reposant sur une grille d’évaluation. Le caractère innovateur des projets à l’étape de la production a été évalué par un jury composé de spécialistes canadiens et étrangers de l’industrie, dont les biographies peuvent être consultées sur le site Internet du Fonds des médias du Canada (FMC). Le FMC remercie les membres du jury pour leur contribution au succès du programme.

La richesse des contenus et de l’innovation technologique des projets retenus est remarquable. Plusieurs nouvelles initiatives ont été proposées pour stimuler l'engagement des utilisateurs, ce qui témoigne de la créativité de l’industrie canadienne des médias numériques interactifs. La majorité des projets numériques financés cette année dans le cadre du volet expérimental sera lancé sur le marché en 2012-2013.

En 2010-2011, le FMC a versé 27 millions de dollars à 77 projets dans le cadre du volet expérimental. Tel qu’il est indiqué aux tableaux à la droite de l'écran, près de 80 % du financement a été attribué à des projets à l’étape de la production. De leur côté, les projets en développement (23 projets) et à l’étape de la mise en marché (12 projets) ont reçu chacun quelque 10 % du financement.

Au total, 42 projets innovateurs en production ont été sélectionnés; ils ont reçu un financement de 21,3 millions de dollars, déclenchant presque le double (39 millions) en devis de production. Les projets retenus comprennent des jeux en ligne et pour console, des logiciels, du contenu Web interactif, dont des séries, des portails et des réseaux sociaux, ainsi que des applications pour plateformes mobiles. Ces projets provenaient de la Colombie-Britannique, des Prairies, de l’Ontario, du Québec et du Canada atlantique. Les budgets de production moyens étaient supérieurs à 900 000 $.

La description des projets peut être consultée sur le site Internet du FMC.

Financement du volet expérimental, par langue et par type de contenu

Production Financement M$ % # de projets Budgets M$
Anglais 10,1 47 19 21,5
Bilingue 6,9 32 12 11,1
Français 4,3 21 11 6,6
Jeu 10,3 48 18 22,7
Contenu web interactif 4,7 22 12 6,6
Logiciels 3,5 17 6 6,0
Applications mobiles 2,8 13 6 3,9
Total 21,3 100 42 39,2
Développement Financement M$ % # de projets Budgets M$
Anglais 0,9 28 7 1,7
Bilingue 1,5 47 8 2,2
Français 0,8 25 8 1,1
Total 3,2 100 23 5,0
Mise en marché Financement M$ % # de projets Budgets M$
Anglais 1,4 56 7  
Bilingue 0,6 24 4  
Français 0,5 20 1  
Total 2,5 100 12 4,9

Note de bas de page

Le volet expérimental a été largement sollicité en 2010-2011 : plus de 400 demandes ont été reçues.

Sources de financement pour les projets du volet expérimental

En 2010-2011, le FMC a fourni plus de la moitié (54 %) des budgets de production des projets du volet expérimental. Les investissements des producteurs arrivent au deuxième rang, à 24 %. Les gouvernements provinciaux y ont contribué par le truchement de crédits d’impôt et d’organismes de financement, et la participation du gouvernement fédéral a essentiellement pris la forme du crédit d’impôt pour la RS&DE. Les distributeurs (portails, télédiffuseurs et participants étrangers) ont fourni au total 4 % du financement.

Retour Haut de la page