Rob The Robot

Ventes : France, Corée, Norvège, Suède

http://ar-ra1011.cmf-fmc.ca/fr/index.php/media_centre/video/125
LOL

Série de courts sketches d’humour visuel (muet) d’une durée variant entre 15 et 90 secondes. Chaque sketch nous met rapidement en situation et se termine par un punch.

Rapport de gestion

L’examen de la situation financière et des résultats d’exploitation de la Société doit être lu avec les états financiers qui figurent aux pages suivantes. Les résultats pour 2010-2011 couvrent la période du 1er avril 2010 au 31 mars 2011. Les résultats de l’exercice précédent, présentés à des fins de comparaison, couvrent la période du 1er avril 2009 au 31 mars 2010.

Résultats d’exploitation

Produits

Les produits de la Société comprennent les apports d’entreprises de distribution de radiodiffusion, les contributions du Ministère, la récupération d’investissements dans les productions et les intérêts créditeurs. Après avoir connu une hausse de 2,7 % en 2009-2010, les produits totaux ont augmenté de 10,8 % au cours de l’exercice 2010-2011, passant de 324,7 millions de dollars en 2009-2010 à 359,7 millions de dollars.

Les apports des entreprises de distribution de radiodiffusion ont augmenté de 19,9 millions (10,3 %), passant de 194,3 millions de dollars en 2009-2010 à 214,2 millions de dollars en 2010-2011, après une hausse de 6,4 % en 2009-2010. Puisque les contributions au FMC prescrites par le CRTC sont tributaires des produits que les entreprises de distribution de radiodiffusion tirent des activités de radiodiffusion, les apports des entreprises de distribution de radiodiffusion au FMC sont directement proportionnels à leurs revenus.

Fixé à 119,5 millions de dollars depuis plusieurs années, le financement provenant du gouvernement fédéral a augmenté de 14,2 millions de dollars (11,8 %) en 2010-2011. Cette hausse est attribuable à la fusion des anciens Fonds des nouveaux médias du Canada (FNMC) et Fonds canadien de télévision (FCT) et de leurs engagements financiers fédéraux servant à créer le Fonds des médias du Canada.

La récupération d’investissements dans les productions a diminué de 0,4 million de dollars (4,2 %) au cours de l’exercice, passant de 9,9 millions de dollars en 2009-2010 à 9,5 millions de dollars en 2010-2011, après une augmentation de 4,2 % au cours de l’exercice précédent. La récupération d’investissements dans les productions comprennent le remboursement des avances d’aide au développement et la récupération des investissements effectués dans le cadre du programme de participation au capital du FMC.

Les intérêts créditeurs ont augmenté de 1,3 million de dolllars (231,5 %) au cours de l’exercice, passant de 0,5 million de dollars en 2009-2010 à 1,8 million de dollars en 2010-2011, après une baisse de 624,5 % en 2009‑2010. Cette hausse est attribuable à un solde de placements accru et à une légère hausse des taux d’intérêt.

Charges

Après une hausse de 14,3 % en 2009-2010, les charges totales ont augmenté de 12,4 millions de dollars (36,5 %) au cours de l’exercice, passant de 339,4 millions de dollars en 2009-2010 à 351,8 millions de dollars en 2010-2011. Les engagements au titre de la production d’émissions représentent 95,1 % des charges totales comparativement à 95,9 % en 2009-2010. Le reste des charges, à savoir les frais administratifs et les partenariats avec l’industrie, représente 4,9 % des charges totales.

Dépenses de programme

Les engagements totaux au titre de la production d’émissions ont augmenté de 8,9 millions de dollars (2,7 %) au cours de l’exercice, passant de 325,6 millions de dollars en 2009-2010 à 334,5 millions de dollars en 2010‑2011. Le FMC attribue une aide financière aux producteurs canadiens dans le cadre de deux volets : le volet expérimental et le volet convergent. Le volet convergent appuie des projets canadiens multiplateformes présentant du contenu distribué sur au moins deux plateformes, dont la télévision. De son côté, le volet expérimental appuie la création de contenus numériques interactifs et de logiciels d’application canadiens à la fine pointe de l’innovation. Les engagements au titre de la production d’émissions s’établissaient respectivement à 310,4 millions de dollars et à 26,9 millions de dollars pour les volets convergent et expérimental. Des ajustements à la baisse des quelques 2,9 millions de dollars effectués l’année dernière se reflètent également au cours de l’exercice.

Les contributions financières revêtent de nombreuses formes selon le volet de financement. Celles-ci sont portées aux dépenses de l’exercice au cours duquel le FMC approuve le financement du projet. Les paiements sont versés au producteur sur plusieurs années au fil de la réalisation du projet et à l’achèvement des exigences relatives aux livrables.

Frais administratifs

Après une hausse de 1,6 % en 2009-2010, les frais administratifs sont passés de 13,8 millions de dollars en 2009-2010 à 17,3 millions de dollars en 2010-2011, soit une hausse de 3,5 millions de dollars (25,3 %).

Conformément à l’entente de contribution avec le Ministère, les frais administratifs du FMC (à l’exclusion des partenariats avec l’industrie) ne doivent pas dépasser 6 % des produits. Au cours de l’exercice, ils ont représenté 4,6 %, comparativement à 4,1 % en 2009-2010.

Parmi ces charges, mentionnons les dépenses directement engagées par le FMC et Téléfilm Canada, son administrateur de programmes. Le FMC a confié à Téléfilm Canada les activités d’administration des dossiers par une entente de services. À la suite de la mise en œuvre du programme du FMC au cours de l’exercice, Téléfilm a reçu 884 demandes de financement supplémentaires, soit une hausse de 89 %. Les dépenses totales en administration des dossiers ont augmenté de 2,8 millions de dollars (37,7 %) au cours de l’exercice, passant de 7,5 millions de dollars en 2009-2010 à 10,3 millions de dollars en 2010-2011. Le reste de la hausse des frais administratifs depuis l’exercice précédent est attribuable aux dépenses en marketing et en communications pour faire connaître le FMC, en déplacements pour participer à des activités de l’industrie, en honoraires de consultation et en salaires, ce qui a été atténué par la réduction des charges de consultations, du conseil d’administration et autres frais administratifs.

Partenariats avec l’industrie

Les partenariats avec l’industrie ont augmenté de 95,4 % au cours de l’exercice, passant de 0,4 million de dollars en 2009-2010 à 0,8 million de dollars en 2010-2011. Le programme de partenariats du FMC s’est élargi au cours de l’exercice pour englober l’industrie des médias numériques et ainsi refléter le nouveau mandat de la Société.

Flux de trésorerie et réserves

Le FMC reçoit des versements mensuels des entreprises de distribution de radiodiffusion. Il facture mensuellement au Ministère les sommes dues suivant les paiements versés aux producteurs. Les avances de développement sont remboursées  au cours de l’année, et la majorité de la récupération des investissements s’effectue deux fois par année.

Le FMC investit tous les fonds ne servant pas à couvrir ses dépenses d’exploitation généralement dans des titres fédéraux ou provinciaux à faible risque. La Société puise dans ses placements au besoin pour financer ses obligations contractuelles de l’année en cours ou celles des années précédentes.

Le FMC maintient des réserves assujetties ou non à des restrictions. Il y accumule les fonds provenant des recettes dépassant ce qui était prévu au budget ainsi que des dépenses de programmes et des frais administratifs sous-utilisés. Ces fonds servent à soutenir le budget des programmes de l’exercice suivant. Au cours de l’exercice, 7,9 millions de dollars ont été portés à la réserve non assujettie à des restrictions.

À la fin de l’exercice, les réserves non assujetties à des restrictions cumulaient 38,4 millions de dollars (comparativement à 21,7 millions de dollars en 2009-2010) et les réserves assujetties à des restrictions, 33,8 millions de dollars (42,5 millions de dollars en 2009-2010).

La réserve assujettie à des restrictions pour le règlement des charges en cas de dissolution du FMC est passée de 6,6 millions de dollars à 9,9 millions de dollars au cours de l’exercice. Une réserve assujettie à des restrictions de 21,6 millions de dollars a été créée pour soutenir le budget des programmes 2011-2012, et une autre de 2,2 millions de dollars a été établie pour soutenir la prorogation du Programme de documentaires d’auteur de langue anglaise.

Retour Haut de la page

Énoncés prévisionnels

La Société a conclu une entente de contribution conforme à celle de l’exercice précédent avec le Ministère pour 2011-2012. Elle prévoit des recettes totales de 353,6 millions de dollars et des charges totales de 391,1 millions de dollars. Le manque à gagner sera comblé par la réserve assujettie à des restrictions de 21,6 millions de dollars et une affectation de 15,9 millions de dollars provenant de la réserve non assujettie à des restrictions.

Le budget des programmes du FMC est fixé à 371 millions de dollars, soit 338 millions de dollars pour le volet convergent et 33 millions de dollars pour le volet expérimental. Les frais administratifs totaux devraient atteindre 19 millions de dollars, soit 5,4 % des recettes totales, une hausse de 1,9 million de dollars (15,1 %) par rapport à l’exercice précédent.

La hausse des frais administratifs comprend les dépenses supplémentaires relatives à l’administration des dossiers, une augmentstion prévue de 0,8 million de dollars (8,1 %) par rapport à l’exercice précédent. Cette situation est attribuable au fait que le FMC entame sa deuxième année et que son programme est plus complexe à administrer que celui du FCT. La portion restante (1,1 million de dollars) de la hausse des frais administratifs comprend le personnel supplémentaire, les frais de consultation et la recherche, l’amélioration des outils de communications et de reddition des comptes ainsi que des frais généraux.

En raison de l’élargissement du programme, on s’attend à ce que les partenariats avec l’industrie atteignent 1,1 million de dollars, une augmentation de 0,3 million de dollars (37,5 %).

Retour Haut de la page